De Pierre et de Sel...

20 février 2017

17 ans : les fêtes d'anniversaire avec de l'acool...

Miss Minerve a mis le sujet sur le tapis tout à l'heure alors que nous revenions de faire les courses : "Je suis invitée à l'anniversaire de CopineDeClasse. Mais je te préviens, il y aura de l'alcool, et pas d'adulte. J'imagine que je lui réponds que je ne viendrai pas ?"

Il nous arrive d'autoriser quelques soirées, mais la règle est stricte : "sous la surveillance d'un adulte et sans alcool".

J'ai demandé des précisions. Les parents seront absents, ce sont eux qui auront acheté l'alcool. Téquila, Malibu et bières. J'ai manqué de m'étrangler.

Miss Minerve me dit qu'elle est la seule de son entourage à ne pas être autorisée à assister à ce type de soirées.

Je me suis exclamée que j'étais vraiment stupéfaite, et que j'avais un peu l'impression de vivre sur une autre planète, ce à quoi elle a répondu, avec un gentil sourire : "Ben oui, un peu : on vit sur une autre planète, à la maison. Mais c'est ça qui est cool. Enfin, sauf pour les soirées, parce que je dis tout le temps non, du coup".

verres

Posté par _Alienor_ à 23:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2017

Projet 52 - matin

Spectacle du matin, quand je sors de chez moi et que le soleil est déjà levé. Et qu'il fait beau. Et qu'il a neigé sur les sommets.

Un paysage qui compense les températures de -10° à -12° enregistrées ces derniers jours. Cela dit, je supporte nettement mieux les températures de -10°, car l'air est sec et qu'il ne risque pas de neiger, plutôt que les températures autour de 0°, où l'humidité ambiante nous transperce.

 

projet 52 - matin

Pour prendre ce cliché, j'ai dû zoomer, et l'utilisation du zoom montre des saletés dans l'objectif de mon APN, que je ne sais pas enlever... ^^

Posté par _Alienor_ à 11:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2017

Projet 52 - Boisson Chaude

Lesujet du thème de la semaine, Boisson Chaude, était tout trouvé : je me fais en saison hivernale jusqu'à trois thés verts parfumés par jour, qui dégagent dans mon mug préféré leurs arômes grâce à cet infuseur d'Alessi  (non, non, ce n'est même pas un lien sponsorisé ^^).
Aliénor est aussi éprise de baroque que de design.
Selon l'angle, le haut de l'infuseur a une forme de coeur. Monsieur a le sien également.

La photo est prise à peu près exactement là où je le pose, le matin, en épluchant l'actualité sur internet.

boisson chaude

J'aurais pu faire mieux question esthétique, mais depuis que j'ai mis le nez par la fenêtre, la vue du grand tapis blanc qui s'est déposé pendant la nuit a passablement plombé mon dynamisme. Depuis quelques jours déjà, on commence à voir des skieurs dans le train, qui s'extasient du paysage qu'ils découvrent, avec ses sommets enneigés. Je les envie de se réjouir encore à la vue de toute cette neige : pour moi elle ne signifie plus que séances douloureuses de pelle à neige, conduite à risque et difficultés logistique...

Posté par _Alienor_ à 10:52 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2017

Projet 52 - Début d'année

Nouvelle année, nouvel essai. J'espère que je tiendrai jusqu'au bout cette fois...

Pour illustrer le thème "début d'année", j'ai choisi une photo de la crèche du piano. Les personnages sont plutôt communs, en plastique, l'âne n'était pas compris dans le lot, le chameau non plus évidemment. Une longue histoire, ce chameau. Chaque année, au moment d'installer la crèche, nous tiquons à sa vue, puis nous l'oublions, dans l'ombre de l'étable qui, soyons honnête, est désormais devenue la sienne.

Cette crèche est très spéciale à nos yeux puisqu'elle elle a été confectionnée par Numéro6 dans sa classe de CM1...

Mais par rapport au choix de ce sujet pour le thème de la semaine, c'est parce qu'hier seulement, au moment où nous avons tiré les rois, j'ai craiment réalisé que l'année 2017 avait commencé...

P52 - début d'année

Posté par _Alienor_ à 13:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2017

Abécédaire incomplet d'une année achevée

A force de faire mon come back, je sens que je vais perdre en crédibilité...

Cette fin d'année m'a permis d'apprécier les amitiés fidèles. Car malgré mon absence, malgré mes messages qui se font attendre, et malgré certains oublis, je sais que certains sont toujours là, comme cela m'a été confirmé à la lecture de leurs voeux. Tenir ce blog notamment m'aura apporté de très belles amitiés.

Je vous propose aujourd'hui un abécédaire incomplet de mon année écoulée, composé de quelques instantanés qui me viennent à l'esprit quand j'évoque 2016.

- Articulations : démarche de bigoudène de plus en plus fréquente.

- Bretagne : particulièrement difficile d'en revenir cette année. Une semaine, c'est vraiment trop court.

- Cadeau : surprise de Monsieur qui a rapporté à la maison ce joli broméliacée...

- Découverte : je suis entourée et je continue de rencontrer des personnes prévenantes, généreuses, adorables, compréhensives, bref, j'ai une chance inouïe.

- Enfants : très créatifs cette année, ils se sont transcendés pour me donner des coups de stress et des coups de vieux.

- Famille : plusieurs réunions de la famille élargie, on resserre les rangs.

- Garde-robe : non seulement il a fallu la renouveler, pour cause d'amaigrissement conséquent, mais il a fallu l'étoffer pour raisons d'augmentation de la vie sociale.

- Instagram : je me demande si je ne vais pas franchir le pas.

- Livres : se reproduisent entre eux, je ne vois que cette explication à l'encombrement croissant de mes étagères alors même que j'ai l'impression d'être plus que raisonnable. Il y en a d'ailleurs un ou deux dont je vous parlerai sans doute à l'occasion.

- Maison : y-at'il seulement une fin aux travaux d'entretien et de rénovation ?

- Nostalgie : beaucoup trop de décès de proches, ces derniers temps, qui m'amènent à me tourner vers le passé. Tristesse des séparations, mais joie d'avoir emmagasiné d'aussi jolis souvenirs.

- Publiée : juste quelques pages dans une revue à lectorat ultra-réduit, mais très contente.

- Relations (réseau, diront certain) : une liste incroyable de rencontres passionnantes IRL. Sans conteste le point phare de 2016.

- Stress : formellement interdit par mon médecin.

- Tabac : alors que j'avais arrêté depuis 2006, j'ai fumé une demi-cigarette un jour de stress intense. Heureusement, j'en suis restée là.

- Université : plus envie d'y aller, mais je vais me forcer.

- Voeux : qu'ils m'aient été envoyés par la Poste ou par mail : merci à vous toutes, vous n'imaginez pas comme vous lire m'a fait plaisir. Je ne désespère pas de vous répondre, mais craignant que mes projets restent au rang de voeux pieux, je préfère vous souhaiter là, tout de suite, une très belle année également...

- Zénitude : Miss Minerve, qui répond au chirurgien la félicitant pour le flegme dont elle a fait preuve au bloc : "je n'avais aucune raison de m'inquiéter"

broméliacées

Posté par _Alienor_ à 17:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 octobre 2016

Surprise du jour !

Je m'étais connectée pour vous parler de tout autre chose, mais quand j'ai vu quel était le blog à la une ce jour sur canalblog, je n'ai pas pu résister à l'envie de le mettre en avant moi aussi :

ma

Ma', tu deviens célèbre... ;)

Félicitations !

Posté par _Alienor_ à 13:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2016

10ème journée des DYS à Lyon

Monsieur avait bien fait les choses : il avait acheté à l'avance les tickets de tram, et bien expliqué à Aliénor, à partir du plan, comment se rendre à l'Hôtel de Région où se tenait la manifestation.

C'était sans compter sur le potentiel boulet d'Aliénor.

Mais comment peut-on vivre à Lyon (et dans les grandes villes en général ?).
Les trottoirs et espaces publics sont dégueulasses, les gens se déplacent par vagues et vous bousculent sans état d'âme, et le pire de tout est que vous êtes assailli d'odeurs : odeurs de gaz d'échappement, odeurs des merdes de chien sur le trottoir, odeurs des gens (les bonnes comme les mauvaises), odeurs de cuisine aux abords des restaurants, odeurs de cigarettes... 

DSC00995

Aliénor a traversé la place pour se diriger vers les arrêts de bus/tram. Monsieur lui avait dit "tu prendras le tram qui part vers la gauche quand on est dos à la gare". Il y avait des arrêts partout, des gens qui marchaient dans tous les sens, elle a repéré et suivi les rails pour trouver l'arrêt, attendu le tram en quasi apnée, à cause de la fumée de cigarette omniprésente autour des abribus (Aliénor est très sensible aux formaldéhydes qui déclenchent chez elle des sinusites allergiques).

Le tram n'était pas trop plein, elle a pu s'asseoir sur un strapontin entre une dame qui sentait la friture et un homme qui sentait le tabac. Le quatrième strapontin était occupé par un enfant qui n'arrêtait pas de se lever et s'asseoir, malgré les ordres de son père de rester en place. Chaque fois qu'il se levait, le strapontin se refermait brusquement et bruyamment, en donnant un à-coup dans le dos des passagers assis. Là, Aliénor s'est dit qu'elle n'allait pas tenir une journée entière.

Puis un groupe de femmes est entré pour se répartir tout autour d'elle en parlant haut et fort une langue étrangère qu'Aliénor n'a pas réussi à identifier, et ponctuant leurs phrases de gros éclats de rire qui couvraient la voix automatique annonçant les arrêts. Pour se protéger de ce bruit, des coups dans son dos et des odeurs multiples, Aliénor s'est mise en mode "off"... et a manqué l'arrêt ! En descendant du tram, un peu plus loin, pour aller le reprendre en sens inverse, elle était à deux doigts de faire demi-tour.

Heureusement, la journée s'est très bien passée. Pouvoir échanger avec des mamans d'enfants poly-dys qui ont vécu les mêmes galères qu'elle par rapport à la scolarité de leur descendance lui fut d'un grand réconfort.
Et les interventions programmée étaient vraiment intéressantes.
Alors Lyon, c'est vrai, c'est trop peuplé, c'est sale et ça pue, mais il y a plein d'associations dynamiques et de personnes intéressantes et impliquées. Le petit patelin paumé d'Aliénor est certes un coin de paradis, mais à la condition de n'avoir jamais besoin d'un professionnel de la santé, quel qu'il soit. Et si elle avait vécu en ville, le quotidien de Numéro6 et Miss Minerve en eût été sans doute été positivement bouleversé...

DSC00996

Aliénor n'a évidemment pas pu résister à la tentation de rapporter quelques livres.

 

Posté par _Alienor_ à 19:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2016

* Ear martiale *

BO

"Aliénoooor !... Vos boucles d'oreeeeeeiiiiilles !... on dirait des NUNCHAKUS !"

PS : je serai demain à la journée des dys à Lyon, si vous y êtes également, faites-moi signe, on ira se boire un café !

Posté par _Alienor_ à 18:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :