De Pierre et de Sel...

20 février 2018

Pensée linéaire vs arborescente

Toutes les mères d'enfant précoce ont entendu parler de cette opposition pensée linéaire/ pensée arborescente.
C'est un grand classique de la culture HQI.
Avec le dinosaure et les trous noirs (sans allusion de second degré d'aucune espèce, soit dit en passant - ou alors si, mais c'est une private joke).

Chez moi, forcément, ça ne se passe pas tout à fait comme ça, puisqu'entre autres fantaisies de fonctionnement, je vois des canards qui n'existent pas...

BD 1

BD 2

Posté par _Alienor_ à 10:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2018

La couleur des jours de Numéro6

Dans la famille synesthète, je demande le fils...

Chez nous, quasi tout le monde a une synesthésie cognitive espace-chiffres et/ou espace-échelle de temps.

Celle de Numéro6 présente la particularité de concerner les jours de la semaine.
Numéro6 voit les jours écrits en couleur, mais seulement dans sa représentation mentale ; quand il les lit, il n'a pas de représentation imagée colorée.
C'est donc une synesthésie plutôt légère, et qui semble s'appauvrir avec le temps : je l'avais relevée une première fois en 2012, elle a évolué depuis de cette manière :

le mercredi est le plus souvent vert, mais il peut être parfois bleu ou rouge sans que Numéro6 puisse expliquer pourquoi.
Numéro6 n'a aucune autre manifestation synesthésique.

La synesthésie est une relation intermodale automatique et involontaire, dont l'exemple le plus connu est la synesthésie graphème-couleur où les personnes voient les lettres en couleur.
Certains réduisent la synesthésie à la relation entre deux sens (goût/son, son/couleur...), ce qui excluerait les synesthésies cognitives... je n'ai pas d'avis tranché là-dessus, c'est une distinction théorique qu'on ne retrouve pas, je crois, dans le fonctionnement neurologique, mais pourquoi pas (à l'occasion je creuserai la question)...

La synesthésie est présentée comme constante dans le temps.
Je dirais que c'est vrai en tant que phénomène, mais en ce qui concerne son expression, cela n'est vrai que dans les grandes lignes.
Des modifications sont observables avec le temps, non seulement au cours du développement, mais aussi à l'âge adulte.
J'y reviendrai et ce sera très très ennuyeux, c'est promis.

Posté par _Alienor_ à 11:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2018

Projet 52 - Bougie

Bon, j'avoue : j'avais anticipé le thème de la semaine, Bougie, en prenant une photo avant de rentrer la déco de Noël. Mais c'est les vacances scolaires, et je suis bien occupée...

Caravagesque, n'est-ce pas ?

Posté par _Alienor_ à 08:08 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2018

L'instant trop chou du jour

Je tenais à partager avec vous ces petites vidéos absolument irrésistibles que m'a fait découvrir Miss Minerve ce matin, et qui mettent en scène les aventures de Lucas, la petite salticide...

Arachnophobe repentie, même si j'ai encore un peu de mal avec certains modèles à 8 pattes, j'aime particulièrement les salticides et celle-ci est tellement adorable que...
je veux la même en peluche !

Lucas the Spider - Captured

Et pour ceux qui souhaitent accompagner Lucas au piano :

Lucas est l'oeuvre de Joshua Slice, que je remercie vivement de nous avoir offert ces instants si "kawaï"
et de contribuer à réhabiliter la cause des araignées,
ces adorables bestioles si injustement détestées
(surtout les salticides ^^)

Posté par _Alienor_ à 13:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2018

Le canard qui n'existait pas

Dans son post du 10 février, Antiblues nous proposait de retrouver un visage caché au milieu de grains de cafés.

Bon.

Outre que j'ai vu un canard qui n'existe pas, je n'ai réussi à trouver le visage qu'après la lecture d'un commentaire qui en donnait la localisation précise dans l'image.

Inutile de dire que tout ça m'a un peu interpelée, et que j'ai commencé à me poser des questions.

Mon premier réflexe a été de me dire que, n'étant pas physionnomiste, il était assez logique que je ne puisse pas retrouver un visage. Je reconnais les gens à leur coiffure, leur attitude, leurs expressions faciales, pas à leurs traits ; or ce visage dans le café n'a aucun de ces attributs qui me sont indispensables.
Ces tendances prosopagnosiques me jouent d'ailleurs souvent des tours : je ne reconnais pas un médecin qui ne porte pas sa blouse ou une personne qui change de coiffure, voire de lunettes...

Et concernant le canard ? c'est visiblement un bête exemple de paréidolie (faculté de voir des formes familières dans des formes plus générales comme des nuages par exemple). Pourtant, les paréidolies concernent le plus souvent des visages humains...

Résultat de recherche d'images pour "donald duck"
Pourquoi est-ce que je ne vois pas les visages réels alors que je vois des canards qui n'existent pas ?

Plus sérieusement :
Y-a-t-il un lien entre paréidolie et prosopagnosie ?

 

Edit de 19h30 : le canard entouré en vert. Si quelqu'un voulait bien me dire qu'il le voit également, je lui en serais infiniment reconnaissante (me sentirais moins seule ^^)

Posté par _Alienor_ à 11:13 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2018

Projet 52 - café

Facile, le sujet de la semaine, pour quelqu'un qui est accro à son petit café matinal... j'adore commencer ma journée de travail avec un café à la main. J'en prends un deuxième en milieu ou fin de matinée, mais j'évite d'en boire après midi à cause de mon insomnie chronique. Je ne dors pas mieux en me privant de café, mais au moins personne ne peut me dire que c'est normal que je n'aie pas fermé l'oeil, à cause de mon goût pour le café...

Donc, café en cours de préparation pour la photo d'aujourd'hui.
Vous noterez la lueur bleutée par la fenêtre... il a tout de même fini par neiger chez nous.
Au moins 56 mm... ^^

Posté par _Alienor_ à 08:04 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2018

C'était quand même mieux avant...

Le manque d'énergie, à l'époque où nous vivons, l'absence des capacités, la nullité ou la dégradation des caractères, trop souvent étrangers à l'honneur et voués à l'intérêt, l'extinction du sens moral et religieux ; l'indifférence pour le bien et le mal, pour le vice et la vertu ; le culte du crime ; l'insouciance ou l'apathie avec la quelle nous assistons à des événements qui jadis auraient remué le monde...

Nan, nan, c'est pas Aliénor en mode "c'était mieux avant", c'est Aliénor qui,
toujours en immersion au 19ème siècle,
redécouvre Chateaubriand....

Posté par _Alienor_ à 12:36 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2018

Projet 52 : pastel

Paysage magnifique de fin de journée, le massif de la Lauzière fraîchement couvert de neige et paré des couleurs pastel d'un coucher de soleil...

C'était encore plus joli en vrai : déjà j'ai perdu en netteté à cause du zoom, mais en prime, les couleurs ne rendent pas aussi bien.
Mais comme dirait Miss Minerve, alors que je lui exprimais ma déception : "C'est toujours mieux en vrai. Enfin, sauf pour les stars".
Ou : le charme corrosif des réparties adolescentes...

Posté par _Alienor_ à 18:28 - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2018

Vaincue par KO technique !

Comme le dialogue est reconstitué, je ne garantis pas l'exactitude du contenu du discours de Numéro6.

bd1

bd3

Ainsi s'acheva ma très courte carrière de programmeuse Python.

Posté par _Alienor_ à 08:39 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 janvier 2018

De l'évolution de la vache

Numéro6 a déboulé dans le salon et m'a lancé : " je me pose une question  : du fait que nous esclavagisons les autres espèces, est-ce que ça ne les empêche pas d'évoluer ? Je pensais notamment aux vaches...... On voit beaucoup de comportements communautaires chez les éléphants, qui ont développé leur propre langage ; qui nous dit qu'ils ne sont pas, eux, en train d'évoluer ?"

Evidemment, pour ce qui est des vaches, nous les sélectionnons sur des critères de productivité laitière et de qualité de viande, leur vie est complètement prise en main et elles sont abruties par une vie routinière (même les trains passent à heure fixe, c'est dire...)... ce qui ne va pas favoriser leur évolution au sens darwinien du terme.

"Pour ce qui est des autres espèces", ai-je ajouté en conclusion, "je te répondrai quand on aura des données fiables, dans quelques milliers d'années. Cela dit, notre espèce avait un avantage indéniable en matière d'évolution : le pouce préhensile..."

Puis je l'ai invité à s'intéresser à l'intelligence des corvidés.

Posté par _Alienor_ à 16:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,