Ne fallait-il pas s'y attendre ? j'eus été avisée de supprimer ce blog, purement et simplement !

J'avais vaillamment résisté aux attraits Instagramiens ou Twitteriens, et je venais de supprimer mon compte Facebook lorsque je me suis attaquée au dernier bastion de l'invasion numérique dans ma vie : mon blog. Il aurait sans doute fallu que je le supprime sans réfléchir, mais probablement épuisée par mes précédents combats contre l'hydre 2.0, j'ai eu un moment de faiblesse.

Mon doigt n'a pas réussi à cliquer sur le bouton "supprimer".

Et aujourd'hui, me revoilà.

Pour très peu de temps je l'espère... ^^