J'ai enfin trouvé quelqu'un qui a semblé intéressé par mes histoires de glissement sémantique de savoisien à savoyard sur fond d'annexion de la Savoie à la France.

Mais c'est un historien.

Ca compte quand même ?


Extrait d'une lettre de P.-C. Micoud au député Brunier
(on savoure au passage le magnifique subjonctif...)

Source : Courrier des Alpes du 25 juillet 1848