Saint-François-Longchamp.
Ses sommets enneigés, ses pistes de ski, ses chalets en bois, son ambiance familiale de station à taille humaine... sa piste de luge.

20180128182401743648

Monsieur : Et si nous faisions un tour de luge ?
Aliénor : Sans moi : je n'aime ni la vitesse, ni la neige.
Monsieur : Ca ne doit pas aller bien vite, puisque les enfants de 3 ans sont admis...

On ne vit qu'une fois, il faut savoir sortir de sa zone de confort pour ne pas se scléroser, et si on se met à avoir l'âge de son état civil, nos artères finissent pas se mettre au diapason... blablabla... J'ai cédé.

Aliénor : Mais je m'installe derrière.
Monsieur : Derrière tu ne verras rien, passe devant, et puis de cette façon je pourrai te tenir.

Je me suis donc installée devant.
Après tout, c'était ouvert aux enfants de trois ans.
La luge a doucettement entamé la montée, j'étais confortablement installée contre Monsieur, il faisait beau, je profitais du paysage et prenais des photos, c'était charmant, et puis, la descente a commencé...

Alors je ne sais pas de quel bois sont faits les enfants d'aujourd'hui, mais si on m'avait infligé un traitement pareil quand j'avais trois ans, j'en aurais gardé des séquelles irréversibles.

Aliénor : Oh mais c'est super raide ... Freine ! Freeeine !
Monsieur : Je freine...
Aliénor : Mais ça va de plus en plus vite... Freine ! FREINE !!!
Monsieur : Mais je freine !
Aliénor : MAIS FREINE A FOOOOOOND !!!

La trouille aidant, je me suis revue à trois ou quatre reprises partir en tonneaux, comme lors de cet accident de voiture il y a une quinzaine d'années, quand j'avais fait des galipettes dans un talut de neige avec ma voiture...

Arrivée à bon port, il m'a fallu un quart d'heure pour décrisper mes doigts qui s'étaient littéralement incrustés dans l'espèce de volant fixe qui m'avait servi à me tenir.

Monsieur m'a avoué qu'il avait freiné.
Avant les descentes.

20180128183511530619

Je n'aime ni la vitesse, ni la neige, mais c'était en fait très amusant et je suis prête à recommencer ^^