Dans son post du 10 février, Antiblues nous proposait de retrouver un visage caché au milieu de grains de cafés.

Bon.

Outre que j'ai vu un canard qui n'existe pas, je n'ai réussi à trouver le visage qu'après la lecture d'un commentaire qui en donnait la localisation précise dans l'image.

Inutile de dire que tout ça m'a un peu interpelée, et que j'ai commencé à me poser des questions.

Mon premier réflexe a été de me dire que, n'étant pas physionnomiste, il était assez logique que je ne puisse pas retrouver un visage. Je reconnais les gens à leur coiffure, leur attitude, leurs expressions faciales, pas à leurs traits ; or ce visage dans le café n'a aucun de ces attributs qui me sont indispensables.
Ces tendances prosopagnosiques me jouent d'ailleurs souvent des tours : je ne reconnais pas un médecin qui ne porte pas sa blouse ou une personne qui change de coiffure, voire de lunettes...

Et concernant le canard ? c'est visiblement un bête exemple de paréidolie (faculté de voir des formes familières dans des formes plus générales comme des nuages par exemple). Pourtant, les paréidolies concernent le plus souvent des visages humains...

Résultat de recherche d'images pour "donald duck"
Pourquoi est-ce que je ne vois pas les visages réels alors que je vois des canards qui n'existent pas ?

Plus sérieusement :
Y-a-t-il un lien entre paréidolie et prosopagnosie ?

 

Edit de 19h30 : le canard entouré en vert. Si quelqu'un voulait bien me dire qu'il le voit également, je lui en serais infiniment reconnaissante (me sentirais moins seule ^^)