Dans la famille synesthète, je demande la fille.

Miss Minerve a une synesthésie temps-espace, et une autre chiffres-espace sur laquelle je reviendrai. En revanche, aucune couleur dans ses représentations mentales.

Sa semaine est circulaire et ressemble à quelque chose de ce type :

 

Les jours sont délimités, mais le centre du disque est flou.
Quand elle zoome sur ses journées, elle les visualise de deux façons :
- déroulement sous forme d'un ruban de direction variable quand elle a un "emploi du temps" (= quand elle est au lycée, avec des horaires et un planning) : représenté par les flèches sur le dessin du dessus (les flèches et le cercle n'apparaissent pas ensemble dans sa perception, et les flèches apparaissent indépendemment les unes des autres selon les jours évoqués)
- circulaire quand elle n'a rien de précis à faire, sur le même modèle qu'une montre à aiguilles (midi = minuit)

Quant à son année, elle est ovale et tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les mois ne sont pas précisément délimités, sauf entre décembre et janvier, mais elle sait où ils sont placés (certains de façon plus précise que d'autres).

 

La première fois que nous en avions parlé, elle m'avait répondu qu'il était normal qu'elle voie les semaines de cette façon, puisqu'en maternelle il y avait au mur une sorte d'horloge de la semaine avec une aiguille qu'on faisait tourner tous les jours.
Or il y a des représentations colorées des semaines dans toutes les classes d'école maternelle, mais seuls les enfants prédisposés à cette forme de synesthésie vont s'en inspirer pour créer une représentation espace-temps...

Sa réflexion m'avait amenée à comprendre que la synesthésie n'est qu'une tendance naturelle à développer certains types d'associations, lesquelles se mettront en place en fonction des représentations qui nous seront présentées, selon notre vécu, nos émotions... etc.