Entendu dans un transport en commun, de la part d'un jeune qui s'adressait à ses copains (peut-être en parlant de sa mère ?) :

"Elle a écrit "lol" avec un smiley en forme de coeur : à 50 ans, c'est pas la misère ? "

J'ai été tentée de lui lancer, plagiant Giscard s'adressant à Mitterrand sur la question sociale en 81 (#RéférenceDeVieux ^^) :

"Jeune homme, vous n'avez pas le monopole du smiley en forme de coeur"

mais je crains bien que ça n'aurait amusé que moi - et mon voisin à cheveux blancs, peut-être, à la rigueur...

Les jeunes estiment qu'ils ont le monopole de la coolitude, qu'eux seuls savent (et peuvent) s'amuser.
Si on les laissait faire, on en serait réduit pour toute distraction aux cérémonies et cocktails ennuyeux.

Pour eux,
âgé = Austère + Gâteux + Ennuyeux

Source: Flickr

... ils sont de tous les combats contre les injustices et les préjugés,
sauf ceux dont ils gratifient leurs parents.
C'est pas la misère ?