Alors oui, j'ai eu 50 ans.

Et si je ne m'attendais pas à trouver des cartes d'anniversaire dans ma boîte à lettres, je n'étais pas préparée à y découvrir ce type de courrier :

50 ANS

50 ans, l'âge glamour !

Les lycéens ont eu plus de chance : ils ont reçu un texto de la part du président de la Région pour leur rentrée.
Nous, les 50 ans, même pas un petit mot pour saluer notre demi-siècle, rien, juste une information froide et pragmatique sur nos risques de cancer.

Alors il va falloir vraiment retravailler le concept, hein, genre réinventer l'imaginaire social de la quinquagénaire, parce que je ne me retrouve pas dans les stéréotypes de la femme de 50 ans, même si mes articulations, aussi fourbes que fourbues (foutues ?), s'allient à ces images déprimantes pour essayer de m'en convaincre, et surtout parce que je REFUSE d'être réduite à ça.

Non mais franchement... !

50 ans